Terra




La Flore

Le dattier

La datte a un lien très étroit avec l’histoire de LEGMI Race, mais la connaissez-vous ?

La datte vient du palmier dattier, qui est la principale richesse de Jérid. Cette région du Sud tunisien, située aux bords du chott du même nom, est propice à la culture de ce dattier, par son climat sec et chaud. C’est cet environnement qui permet le bon développement et le murissement des dattes.

 

Le palmier dattier est vénéré par les habitants de ces contrées, car son utilité est multiple.

 

Outre la production de dattes, son bois est utilisé pour fabriquer des portails, couvrir les toitures des maisons. Ses jeunes palmes encore blanches sont utilisées pour confectionner des paniers, des nattes, des éventails, des couffins. Ses palmes mortes servent comme haie de jardin, barrière anti-ensablement, combustible chez les boulangers, les potiers et les briqueteries artisanales.

 

Son jus, le « legmi » - d’où tire son nom l’association -, se boit frais comme sirop ou fermenté comme boisson alcoolisée (mais oulala, attention les dégâts…)

 

Il existe différentes variétés de dattes, dont trois sont commercialisées.

Fitmi, Akhouat, et la plus célèbre, Deglet-Nour qui signifie "la datte lumière". C’est la reine des dattes ! Elle a une couleur dorée et elle est tout simplement délicieuse. Si vous désirez acheter de la bonne qualité, rien de mieux que de se rendre au marché, de demander conseil et surtout de goûter !

les oasis

Une oasis désigne une zone de végétation isolée dans un désert.

Cela se produit à proximité d'une source d'eau ou lorsqu'une nappe phréatique est suffisamment proche de la surface du sol. Parfois encore, sur le lit de rivières venant se perdre dans le désert.

Les Oasis sont en fait de petits jardins, nécessitant l'entretien par les hommes.

 

Les oasis sahariennes, milieux naturels et anthropiques, n'occupent qu'un millième de la surface du Sahara.

 

Eh oui... le désert est un milieu rude, où il est facile de se perdre et de mourir de soif. Les oasis sont donc vitales dans un tel environnement.

Malheureusement, les changements climatiques, les moyens économiques, les activités humaines, etc., rendent l'entretien de ces petits paradis très compliqués. C'est pour ces raisons que LEGMI Race souhaite s'impliquer dans la protection et la sauvegarde des oasis, en allant planter directement des dattiers dans certaines palmeraies et en finançant leur entretien.

 

Et si on se lançait le défi, d'inverser le cours des choses ?!...

 

"En es-tu capable ?"


La Faune

le renard du désert

Le renard des sables du Sahara, plus communément appelé fennec est un tout petit animal parfaitement adapté à la vie dans le désert. En effet son pelage est de couleur brun clair à blanc, ce qui lui permet de se fondre dans le décor. De plus il possède des oreilles démesurément grandes pour sa taille, ce qui lui permet de repérer ses rares proies et d'éliminer les excès de chaleur.

le scorpion

Les Scorpions ont deux grands pédipalpes en forme de pinces et un long abdomen segmenté terminé par un aiguillon venimeux, parfois utilisé pour tuer les proies, mais qui leur sert le plus souvent à se défendre.
Ils s’abritent dans des crevasses ou des terriers durant le jour et chassent la nuit.
Les scorpions réputés pour leur dard venimeux, peuvent parfois être dangereux pour l'Homme.
Ce sont des animaux qui s'adaptent facilement à leur environnement et peuvent supporter des températures extrêmement élevées.


la vipère à cornes

La vipère cornue du Sahara est facilement identifiable grâce à ses cornes se situant juste au-dessus de ses gros yeux.

 

Sa coloration jaunâtre et grise est marquée par des tâches plus ou moins sombres. Il faut savoir que cette coloration est en adéquation avec son milieu naturel. Le sable ayant une couleur différente selon les régions (plus ou moins beige), la vipère aura la même couleur que celle du sable, sous lequel elle se camoufle pour chasser.

Les mâles ont généralement une tête plus grosse que les femelles.

 

C’est un serpent que l’on nomme par différent noms : Vipère à cornes, vipère cornues du Sahara ou encore vipère à cornes d’Afrique du Nord.

 

le dromadaire

Le dromadaire est un grand mammifère mesurant 1,80 à 2 mètres à la hauteur des épaules, pesant entre 300 et 690 kilos. Les mâles sont imposants que les femelles.

Le dromadaire a de longues pattes, un long cou incurvé et une bosse sur le dos qui contient un tissu fibreux rempli de graisse, servant de garde-manger pour les périodes de disette. Si la bosse penche d'un côté c'est que le dromadaire a entamé sa réserve de graisse et qu'il ne trouve pas d'herbe à son goût.

Communément, les dromadaires sont de couleur beige, caramel, gris ou sable, mais les variations de couleur peuvent aussi varier du blanc au noir.


Les lèvres du dromadaire sont fines pour consommer facilement les plantes épineuses telles que les acacias.

Le pied est composé d'un coussinet élastique qui amorti les chocs. A l'avant, les deux orteils ont de gros ongles. Cette semelle antidérapante fonctionne bien sur le sable et sur les roches plates, mais moins bien pour la marche dans les rochers où le dromadaire se blesse facilement. Spontanément un dromadaire évite les zones à trop forte pente et les rochers. Il n'ira que conduit par l'homme.